Casablanca
Maroc

Conseil pour retraités

Fiscalités des retraités devenant résidants au Maroc

Depuis 1989 l’état marocain a mis en place un dispositif permettant aux retraités dont la pension provient d’origine étrangère de bénéficier d’avantages fiscaux considérables.

En effet en devenant résidents au Maroc, les retraités bénéficient d’un premier avantage sous la forme d’un abattement de 40% sur le montant de leurs revenus et ensuite de 80% d’abattement supplémentaire sur le montant de l’impôt qu’ils auraient du payer.

Autant dire que ces retraités ne payent en impôts qu’une infime partie sur les pensions qu’ils perçoivent.

Pourquoi de tels avantages accordés par le fisc marocain?

Plutôt que de ponctionner sévèrement ceux qui désirent revenir ou venir s’installer au Maroc en y passant au moins 6 mois et un jour par an, l’état préfère les voir dépenser cet argent sur place. Le revers de cette médaille : l’obligation de convertir ces devises en dirhams, monnaie qui pour le moment ne peut être reconvertie en devises étrangères.

Cette mesure fiscale prend en compte les conventions de non double imposition signées avec les pays partenaires du royaume du Maroc, dont notamment la France et la Belgique qui abritent une forte communauté marocaine . Ce régime préférentiel est applicable aussi bien aux ressortissants marocains établis à l’étranger que pour les étrangers de quelques nationalité qu’ils soient.

Comparaison entre les fiscalités française et marocaine pour un couple de retraités devenant résidents Marocains

Couple de retraite imposés en France :

– Pensions annuelles : 60 000 euros.

– Impôts à payer : 7386 euros.

– Pourcentage des revenus : 12 ,31%.

Couple de retraites imposés au Maroc :

– Pensions annuelles : 60 000 € soit 660 000 dirhams.

– Abattement 40% 264 00.

– Revenus imposables 396 000.

– Impôt théorique 44% 159 280.

– Abattement spécial 80% 127 424.

– Impôt à payer 31 856.

– Pourcentage des revenus 4,84%.

Economie d’impots annuelle convertie en Euros 4 490.